logo LOIRE-ATLANTIQUE

UNION DES METIERS ET
DES INDUSTRIES DE L'HÔTELLERIE

LOIRE-ATLANTIQUE

consultez

notre base d'offres

Emplois

Pour un poste

Adressez nous votre CV

CHRD

Espace

Connectez-vous

Adhérent

consultez

notre base d'offres

Emplois

Pour un poste

Adressez nous votre CV

CHRD

Espace

Connectez-vous

Adhérent

10 réponses sur 112 fiches trouvées, Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 [11] 12

02/07/2019   OUEST FRANCE - Plus de Nantais, toujours plus de restos

Frédéric de Boulois, nouveau président départemental de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH 44).

Entretien

Vous êtes le nouveau président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, mais encore ?
Pour commencer, j’ai fait une école de commerce. Et j’ai appris à cuisiner. Tout responsable d’un restaurant doit pouvoir aller aux fourneaux en cas de coup dur. J’ai tenu la pizzeria le Roquio, à Trentemoult. J’ai assuré les formations du permis d’exploitation. J’étais aussi cogérant d’une société qui construisait des maisons en bois. Aujourd’hui, je suis le directeur général de la société Mon Voisin qui gère la brasserie de Stereolux et je suis actionnaire à l’Atelier d’Alain, quartier des Olivettes.

À Nantes, une nouvelle enseigne sur trois est un restaurant (1). Pourquoi un tel succès ?
La ville est attractive. On construit des tas de nouveaux logements pour de nouveaux habitants qui vont se restaurer le midi, qui ont envie de sortir, de découvrir de nouveaux lieux. Cela crée un fort dynamisme. Dans le reste du département, notamment sur la côte, on observe plutôt un renouvellement naturel des commerces, mais peu d’ouvertures.

Et pourtant, c’est difficile de recruter. Savez-vous combien d’offres de serveurs ne sont pas pourvues dans le département ?
Non, je l’ignore. Mais avec l’Umih, on doit travailler à la promotion de nos métiers. On ne peut pas seulement se plaindre d’être en manque de personnel. On doit aussi se remettre en cause.
J’ai prévu de rencontrer les organisations syndicales de salariés pour voir avec eux les problématiques qu’ils ont repérées. Dans nos métiers, les syndicats sont peut-être peu représentés, mais quand il y a un problème, les salariés vont frapper à leurs portes. Nous allons aussi travailler avec Pôle emploi sur un nouveau dispositif qui permettrait de former des gens en trois mois.

Vous avez six salariés. Que faites-vous pour garder votre équipe ?
Je les intéresse au résultat. Les serveurs sont payés entre 1 500 € et 1 700 € net pour un contrat de 35 heures. Toutes les heures sont payées. Mais on pourrait aussi proposer aux clients un supplément de 10 % ou 15 % sur l’addition, pour les serveurs. Pourquoi pas ? Une conscience éthique se développe. On soutient de plus en plus la consommation locale et saine. Alors, pourquoi par l’emploi ?
La marge du restaurateur est faible. Sur un plat à 10 €, si on déduit la TVA, le personnel, la matière première, le loyer, il reste entre 1 € et 2 €.

Le gouvernement a décidé de pénaliser les contrats courts, notamment dans la restauration. Cela vous met-il en colère ?
C’est la preuve que notre ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, méconnaît nos métiers. Nous allons devoir l’éclairer. Un exemple : avec le festival du Web2days, j’ai organisé des buffets pour deux exposants du salon ; j’avais besoin de deux maîtres d’hôtel. Je ne vais pas les embaucher pour un événement, une fois dans l’année.

Manifs syndicales, Gilets jaunes… Comment s’en sortent les commerçants ?
C’est simple, ceux qui se situent sur l’axe des manifestations ont subi des dommages. Prenez le restaurant l’Océanide, près de la préfecture, il a dû fermer plusieurs samedis. Dans notre secteur, le chiffre qui est perdu est perdu. J’entends un peu trop souvent en ce moment : « Je ne pars pas en vacances, je n’ai plus d’argent. »

Recueilli par Marylise COURAUD. OUEST FRANCE

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/plus-de-nantais-plus-de-restos-6426053

21/05/2019   Représentativité : l’UMIH, leader de la branche HCR

Les résultats officiels de la représentativité patronale pour la branche HCR ont confirmé la place incontestable de l’UMIH comme N°1

21 décembre 2017, l’UMIH n° 1
Souvenez-vous, une grande réforme du syndicalisme français, la représentativité patronale.
Les pouvoirs publics décident de mettre, à l’image des organisations syndicales de salariés, chaque organisation patronale à sa juste place, les obligeant ainsi à se compter.
Ensemble, nous nous sommes comptés et le verdict est tombé le 21 décembre 2017 : l’UMIH est n° 1
Oui, l’UMIH, première organisation patronale du secteur des HCR avec 72 % d’entreprises, petite, moyenne, grande et indépendante ;
Oui, l’UMIH, maitre de la négociation sociale avec 50,31% de l’effectif salariés ; ce résultat lui confère la faculté de proposer, signer et s’opposer SEULE à un accord collectif, décidant SEULE de ce qui est applicable ou pas à l’ensemble des entreprises du secteur, adhérentes ou non, et ce, toujours dans l’intérêt de la branche et de ses adhérents.
Malheureusement, cette victoire a, comme toute victoire, provoqué quelques jalousies et pourtant… les chiffres ne trompent pas et ils ont le mérite d’être concrets et d’éviter tout jugement subjectif.
Le GNI a pourtant essayé en mettant en doute la sincérité des chiffres et a soulevé une erreur d’appréciation devant les tribunaux, espérant ainsi que les résultats plaçant, l’UMIH à la tête du secteur, soient annulés !

13 mai 2019, l’UMIH toujours n° 1
Perdu ! Les chiffres ne trompent pas et l’UMIH est bien numéro 1. Après la Direction générale du travail, c’est la Cour administrative d’appel de Paris qui le confirme, en rejetant le recours en annulation du GNI.
Chacun est mis (ou remis) à sa juste place par cette décision et la réalité du terrain.

2020, l’UMIH encore n° 1… On compte sur vous !
Nous continuerons, cependant, à œuvrer pour rassembler l’ensemble de la profession derrière l’UMIH, et surtout pour conserver le positionnement de notre organisation dans la prochaine pesée de la représentativité en 2020.


Les chiffres clés de la représentativité : http://www.umih.fr/export/sites/default/.content/media/pdf/Media/2018/datavision-UMIH-2018.pdf

13/04/2017   RECRUTEZ RAPIDEMENT

Une nouvelle offre de service Pôle emploi « Chouette » vient d’être mise en place sur notre département.

Vous avez un besoin urgent, ponctuel, en salle, au service, à l’accueil … rendez-vous sur :

http://chouette.pole-emploi.fr/ !

Chouette ! simplifie et accélère la mise en relation entre candidats et employeurs:
24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans CV et sans offre d'emploi

Je cherche à recruter:
> Pas d'offre à déposer
Je précise le métier pour lequel je souhaite recruter; en option, ¡ Chouette ! m'aide à préciser mes attentes pour ce profil: aptitudes et savoir-être

> Des candidats motivés
Les profils des candidats sont sélectionnés en fonction du métier proposé et de mes incontournables: je n'ai plus peur des erreurs de casting

10/01/2017   Guide du numérique adapté à la restauration

Le numérique, vaste territoire à maîtriser pour en retirer des bénéfices

En partenariat avec les services publics, l'UMIH a édité un Guide du numérique pour la restauration.
L'une des règles de réussite d'un restaurant, au-delà de sa qualité est l'emplacement. Il en est de même sur internet !

Ce guide vous permettra de mieux comprendre comment fonctionne un site internet, comment créer et animer sa communauté sur les réseaux sociaux...Bref, comment optimiser votre présence sur ces outils qui vous permettent avec un investissement relativement faible de développer votre croissance.

Bonne lecture.

06/10/2016   VOTEZ pour la liste Fiers d'être Artisans aux Élections CMA !

Du 30 septembre au 14 octobre, vous pouvez faire entendre votre voix et voter aux élections à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

La liste Fiers d'être Artisans vous propose de vous représenter et de défendre vos intérêts dans les Pays de la Loire pour les cinq années à venir.

Avec la CGPME, 177 artisans, candidats et candidates, sollicitent vos suffrages et votre confiance.

ON A BESOIN DE VOUS POUR CHANGER L’AVENIR DE L’ARTISANAT

VOTEZ :
http://www.cgpme-pdl.fr/fiers-d-etre-artisans-la-liste-commune-aux-elections-cma.html



NOS PROPOSITIONS POUR LES ARTISANS
1. Privilégier la proximité et l’efficacité en optimisant les services consulaires
2. TOUS les artisans doivent être représentés et défendus par la CMAR
3. Rester Patron chez soi
4. Mettre l'Artisanat au cœur des enjeux politiques et économiques
5. Défendre les intérêts des artisans face aux normes, aux lois et aux administrations
6. Préparer l'avenir de l’Artisanat



Découvrez le programme de la liste Fiers d'être Artisans



Regardez l'interview d'Olivier MORIN

13/07/2016   Plagistes/lancement de la signature de la pétition

Alors que la saison estivale débute avec le week-end prolongé du 14 juillet, nous appelons l’ensemble des professionnels CHRD et leurs clients à signer la pétition.

L'UMIH a organisé les 29 et 30 mai derniers la 1ère Convention nationale des plagistes sur le thème « Plagistes de France : des entreprises et de vrais emplois » où nous avons adopté, à l’unanimité, une motion commune « Sauvons nos plages – Sauvons nos emplois » qui demande plus de souplesse dans la mise en œuvre du décret plage afin de concilier les activités économiques et les impératifs liés au domaine public maritime ; et qui propose une modification du décret-plage :

• Nous demandons que la règle du 80-20 concerne en linéaire l’ensemble des plages du littoral de la commune ou la communauté de communes.
• Nous demandons que les exploitations puissent n'être démontées qu'en fin de concession et qu’il soit tenu compte, pour déroger à la démontabilité, des espaces naturels remarquables et des établissements en zone urbaine.
• Nous demandons que la durée de la concession passe de 12 à 18 ans.

Alors que la saison estivale débute avec le week-end prolongé du 14 juillet, nous appelons l’ensemble des professionnels CHRD et leurs clients à signer cette motion, mise en ligne sur le site change.org à l’adresse suivante :

https://www.change.org/p/sauvons-nos-plages-sauvons-nos-emplois?utm_source=guides&utm_medium=email&utm_campaign=petition_lonely


Afin de mobiliser les clients, nous invitons les établissements de plage à mettre à disposition des clients la motion pour signature. A ce titre, nous proposons à chaque plagiste de mettre en place un pupitre, avec la motion, ainsi que des cartes de visite pour inciter les clients à signer la motion. Nous adresserons prochainement aux plagistes le modèle de pupitre et de carte pour édition et impression.

L’Union fait la force. Nous comptons sur votre soutien et votre mobilisation !

16/06/2016   Nantes à Coeur - programme des concerts

Le samedi 18 juin, venez flânez, découvrir et profiter de votre centre-ville.
Au programme, des animations, des concerts et des transports en commun gratuits !

L'UMIH 44 et le Collectif Culture Bar-Bars vous proposent un programme de concerts et évènements culturels dans les cafés, bars et restaurants du centre ville de Nantes :

• Café Du Cinéma (8 Rue des Carmélites)
Concert organisé par Branleuse "The Lookers"- 20h30

• Coup Fourré (30 Rue Fouré)
Guilhem Valayé, Chanson Indé/Rock - 21h00

• La Perle (8, rue du Port au Vin)
Concert "VON SOYA" Rock n'roll / Soul - 19h00

• La Belle Equipe (10 Quai de la Jonelière)
« Les Soudeurs de Briques » - 20h00

• Le Chat Noir (13 Allée Duguay Trouin)
DJORDJ, du Dandy Rock, un mélange de rock vintage et mélodies classiques

• Le Dynamo Café (91 Rue Maréchal Joffre)
HOWLIN' BLACKSHEEP ROCK'n ROLL - 20H30

• Au Casse Goutte (3 Rue Beausoleil)
Concert The YB's (hip-hop, funk, raggae) - 20h00
DJ Steph (raggae, dance, electro) - 22h00

• L'Art Scène (19 Rue du Château)
Les Benet's (Rock, chansons déjantées) - 21h30

• L’R de Rien (17 Rue Kervégan)
DJ Laurent Alinger - 22h00

• Balkabar (1 Rue Charles Brunellière)
Concert MILEKO - 20h30

• Madame rêve (2, allée Jean Bart)
Concert BANTAM LYONS EN CONCERT (Groupe Coup de Coeur Bar - Bars en 2015) -20h00




Plus d'information sur l’évènement :
http://www.nantes.fr/home/actualites/ville-de-nantes/economie/2016/nantesacoeur.html

30/05/2016   Loi Travail. Le tourisme victime des casseurs et de la pénurie de carburant (Ouest France)

Déjà ébranlé par les attentats de novembre, le tourisme en France, souffre de la situation de crise que traverse le pays. Des réservations sont annulées, parfois en nombre.

L'économie commence à souffrir des blocages et de la pénurie d'essence. S'il est un secteur qui est affecté c'est le tourisme. L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) s'alarme « des conséquences graves, économiques et sociales, des mouvements de blocage » et « des images aux conséquences néfastes pour la destination France » déjà affectée par les attentats du 13 novembre dernier.

Jusqu'à 50% d'annulations
L'organisme professionnel n'est pas en mesure d'établir à ce stade une tendance générale en raison de chiffres disparates selon les régions, mais il évoque des annulations de réservations pour le week-end à hauteur de 50% sur le littoral en Bretagne et dans les Hauts-de-France. Un rassemblement de véhicules anciens ayant été annulé au Touquet, certains hôtels perdent gros.

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Par ailleurs, en Normandie, la clientèle britannique hésite à traverser la Manche. La presse anglaise, dh"bitude pas très tenbdre avec la France, enfonce le clou en déconseillant fortement à ses ressortissants de venir en France.

Saison en péril
Le Groupement national des indépendants de l'hôtellerie et de la restauration (GNI) cite vendredi une enquête qui « montre que les taux d'occupation dans le secteur de l'hôtellerie sont redescendus au niveau de ceux des semaines qui ont suivi les attentats de novembre 2015 et que les tarifs ont baissé de 22%. »

« La saison touristique à venir est en péril », estime le GNI dans un communiqué. « Je crois que même si cela s'arrêtait demain, le mal est quand même déjà un peu fait. Les images qui sont passées à l'étranger font peur. Quand vous voyez une voiture de police brûler, cela ne vous invite pas à venir dans le pays concerné. »

« On replonge »
Interrogé sur BFM TV, le président de l'Union professionnelle artisanale (UPA), Jean-Pierre Crouzet, a évoqué les inquiétudes de ses adhérents, qui n'acceptent pas « la paralysie du pays et les violences ». « Ils sont confrontés pour certains d'entre eux à la casse de leur vitrine, à la casse de leur magasin, à l'éloignement du consommateur et là, véritablement, il y a de gros gros problèmes », a-t-il déclaré en précisant que l'alimentation, l'hôtellerie et les services étaient les plus affectés. « A un moment où on avait touché le fond de la piscine, où on commençait à sortir la tête de l'eau, on nous replonge une nouvelle fois et ça, on ne peut pas l'accepter », a-t-il déclaré.

L'Euro menacé
L'Euro qui approche devait être un rayon de soleil pour le secteur de l'hôtellerie et de la restauration. Celui-ci s'assombrit de jour en jour.

De son côté, Alain Juppé, favori à droite pour la présidentielle de 2017, s'est inquiété vendredi des répercussions négatives pour l'image de la France et la fréquentation touristique de la mobilisation syndicale contre la réforme du Code du travail qui va durer selon lui « des semaines et des semaines ».

« Ça peut avoir un effet tout à fait négatif sur l'image de la France. Quand vous voyez les images à la télévision à l'étranger, plus de train, plus d'avion, des manifestations dans les rues, des violences, des heurts (...), il est évident que ça peut avoir un impact à la fois sur la fréquentation touristique et plus particulièrement sur l'Euro », a souligné le maire de Bordeaux, qui est également président du club des villes-hôtes du championnat d'Europe.

« Je me demande si ce n'est pas fait pour ça, hélas. Mais ça va à l'encontre de l'intérêt national et de l'intérêt des Français », a-t-il ajouté. L'Euro de football se déroule en France du 10 juin au 10 juillet.

http://www.ouest-france.fr/economie/emploi/loi-travail/loi-travail-le-tourisme-victime-des-casseurs-et-de-la-penurie-de-carburant-4258733

[non renseigne]   Communiqué de presse discothèques

24/07/2020

[non renseigne]   Promus, le distributeur de produits locaux des restaurateurs du 44

Créée en 2017, Promussimplifie les échanges locaux entre les agriculteurs et les professionnels de la restauration et de la distribution alimentaireen réduisant les intermédiaires.

10 réponses sur 112 fiches trouvées, Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 [11] 12
RESO EMPLOI GROUPE MERLING RELAIS MOTARD SARP OUEST - VEOLIA VALOLEIQUE VA TELECOM UMIH FORMATION ATLAGEL DIGITAL CHR MICROSEPT (LABORATOIRE) GENERALI CHAMPENOIS COLLECTIVITÉS THE ORIGINALS SHOP ENSI ADOPTE UN JURISTE MATECO SWIPE ALFRED ingénierie OXYGENE SECURITE FID PRO - BPGO METRO APROCOMI OPERA ENERGIE TITRES RESTAURANTS ACTUEL VET TGS FRANCE (ex SOREGOR) HCR KLESIA EDF Entreprises LAMY - Grand Ouest SLI AM AGENCEMENT WHATISEAT SFERE ENCAISSEMENT PROMOCASH
vente de commerce / fonds de commerce / hotel / courriers de procedures diverses / proces verbaux / avertissement / licenciement / hotel
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X