LOI AGEC : quels impacts pour le secteur CHR ? LE TRI



jeudi 29 décembre 2022

Le tri à la source des déchets alimentaires, c’est maintenant.
Cela concerne les déchets de préparation en cuisine et déchets de retours d’assiette (épluchures, produits carnés, fruits de mer, pain…)


Selon les quantités annuelles produites, les restaurants sont déjà soumis à cette obligation ou le seront très prochainement dans les quelques mois à venir. Fin 2023, tous seront concernés dès le premier kilo !

Voici les points clés de la Loi AGEC relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l'économie circulaire datant du 10 février 2020 (Article L. 541-21-1 du code de l’environnement) :

📌 Depuis le 1er janvier 2016 : obligation pour les producteurs de plus de 10 tonnes par an ; soit les restaurants servant 300 couverts/jour sur 7 jours

📌 𝗗𝗲̀𝘀 𝗱𝗲𝗺𝗮𝗶𝗻 : 𝗰’𝗲𝘀𝘁-𝗮̀-𝗱𝗶𝗿𝗲 𝗮̀ 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝟭𝗲𝗿 𝗷𝗮𝗻𝘃𝗶𝗲𝗿 𝟮𝟬𝟮𝟯 : 𝗼𝗯𝗹𝗶𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗱𝘂𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝟱 𝘁𝗼𝗻𝗻𝗲𝘀 𝗽𝗮𝗿 𝗮𝗻 ; 𝗰̧𝗮 𝗽𝗮𝗿𝗮𝗶𝘁 𝗯𝗲𝗮𝘂𝗰𝗼𝘂𝗽 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗲𝗻 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝗰̧𝗮 𝗻𝗲 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝟭𝟬𝟬 𝗸𝗴 𝗱𝗲 𝗱𝗲́𝗰𝗵𝗲𝘁𝘀 𝗽𝗮𝗿 𝘀𝗲𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲. 𝗧𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝗲𝘀𝘁𝗮𝘂𝗿𝗮𝗻𝘁𝘀 𝘀𝗲𝗿𝘃𝗮𝗻𝘁 𝗮̀ 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝗲 𝟭𝟱𝟬 𝗰𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝘁𝘀/𝗷𝗼𝘂𝗿 𝘀𝘂𝗿 𝟳 𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗿𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗼𝗯𝗹𝗶𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻.

📌 Dans un an, à partir du 31 Décembre 2023 : obligation quel que soit le volume.
Les déchets alimentaires des professionnels de la restauration ne pourront plus être mélangés dans les ordures ménagères (bac bleu) sous risque de ne pas être collectés par les services de collecte d’ordures municipaux. La loi prévoit même dans les cas les plus graves des sanctions pénales pouvant aller jusqu'à 2 ans de prison et 75 000 € d'amende.

Cette évolution est donc inéluctable.

💡Bien accompagnée, elle peut se faire sans contrainte pour les salariés et même constituer un projet porteur de sens. C’est le cœur du projet des 𝘼𝙡𝙘𝙝𝙞𝙢𝙞𝙨𝙩𝙚𝙨 𝙋𝙖𝙮𝙨 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙇𝙤𝙞𝙧𝙚 : notre démarche vise à anticiper cette règlementation et à la valoriser auprès des collaborateurs et clients, plutôt que de la subir.

Travailler avec nous permet de donner une deuxième vie aux déchets organiques, participer à un projet d’insertion, soutenir une démarche ultra locale et participer à la régénération des sols, levier capital dans l’enjeu climatique mondial.

Concrètement, nous vous mettons à disposition des contenants 120L et nous les collectons au moins une fois par semaine en camion léger. Notre agrément sanitaire nous permet de collecter des déchets mélangeant végétaux et produits carnés (viande, poisson, fruits de mer), crus et cuits en vrac : ce qui facilité grandement le tri. Peur des odeurs ou des asticots : notre expertise permet de prévenir ces éventuelles nuisances par des moyens techniques bien rodés.

Vous suivrez le volume de déchets produits chaque semaine et l’impact environnemental de sa valorisation. Données que vous pourrez mettre à disposition de vos clients pour mettre en valeur votre engagement.

Ces déchets alimentaires sont ensuite compostés en 4 mois, en circuit ultra local dans le centre de Nantes (Caserne Mellinet). Le compost normé ainsi obtenu est utilisable pour des projets d’agriculture biologique, des espaces verts, du maraîchage etc.

Pour convertir vos déchets en ressource, découvrez les 💡Alchimistes Pays de la Loire💡 et contactez nous ici pour étudier ce sujet sur votre établissement.



ACTUALITÉS...

NOS PARTENAIRES
discotheque / declaration unique d'embauche / mise a pied / permis d'exploitation / syndicat / restauration / convention collective / Nantes
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X