Dans le cadre de l’Assemblée Générale ordinaire " />

AG UMIH 44 / Roadshow THE FORK à Nantes (vidéo)



mardi 12 octobre 2021

Le 27 septembre, TheFork s’est joint à l’Assemblée Générale ordinaire de l’UMIH 44, qui se tenait à la Villa Roma à Sautron, pour réaliser la 4ème escale de son Raodshow. Un cocktail-débat où les adhérents, restaurateurs de la région Loire-Atlantique, ont pu aborder le thème de la digitalisation en restauration.



Dans le cadre de l’Assemblée Générale ordinaire de l’UMIH 44, qui a réuni une trentaine de restaurateurs, TheFork a profité de cet après-midi d’échanges au sein de la Villa Roma à Sautron (44) pour tenir la 4ème étape de son « Roadshow » sur la transition digitale et l’écoresponsabilité dans la restauration.

« Se digitaliser, ça a un coût et c’est une expertise ! », rétorque une participante, lors du débat, qui était mené par Frédéric de Boulois, président de l’UMIH 44. Plusieurs spécialistes existent dans l’écosystème des CHR, dont fait partie TheFork.

« Nous avons deux métiers : aider les restaurateurs à digitaliser leur cahier de réservation (en lieu et place du papier) pour simplifier leur quotidien et mieux connaître leur clientèle, et apporter de nouveaux clients à travers les outils TheFork », répond Arnaud Cousteix, directeur commercial TheFork.

Parmi le retour du public, Paul Boju, gérant à la Villa Roma à Sautron, s’attarde sur la e-réputation : « Que les commentaires clients soient positifs ou négatifs, ils peuvent être intéressants et nous faire progresser ! C’est une manière de nous faire évoluer. Après, certaines personnes ont un avis très strict qui va être compliqué à transformer en fait ou en amélioration pour nous, restaurateurs. » Il a été question également d’informations chiffrées sur la reprise du secteur. TheFork fournit des statistiques et des études aux professionnels et même aux syndicats dont l’Umih, ce qui peut « vous permettre d’aller voir les acteurs locaux, les pouvoirs publics ou les politiques pour appuyer leurs propos avec des éléments tangibles et concrets ! »
Nantes

Depuis la réouverture des salles le 9 juin, Nantes a généré -26% de réservations par rapport à 2019 et -12% par rapport à 2020. L’impact du pass sanitaire est visible sur les 2 semaines qui ont suivi son instauration avec -34% de réservations comparé à 2019 sur la semaine du 09/08.

Les premières semaines de Septembre sont encourageantes (même si en dessous des performances France) avec -20% de réservations comparé à 2019 et -11% de réservations comparé à 2020.

Loire-Atlantique
Depuis la réouverture des salles le 9 juin, la Loire-Altantique a généré -17% de réservations par rapport à 2019 et -10% par rapport à 2020. L’impact du pass sanitaire est visible sur les 2 semaines qui ont suivi son instauration avec -25% de réservations comparé à 2019 sur la semaine du 09/08. Les premières semaines de Septembre sont encourageantes (même si en dessous des performances France) avec -13% de réservations comparé à 2019 et -11% de réservations comparé à 2020.

« Vous êtes les métiers de l’attractivité ! »
À l’occasion de cette Assemblée Générale, l’UMIH 44 a aussi fait le point sur l’année 2020, particulièrement difficile pour le secteur CHR, sur les actions qui ont été mises en place pour
soutenir et aider ses adhérents. « Nous avons beaucoup travaillé sur la communication via une newsletter (actualités, évolutions juridiques et fiscales, et réglementations fournies par l’UMIH
nationale). Des réunions avec des élus locaux ont été réalisées pour trouver des aides (négocier les 39h, exonération de la taxe foncière…) afin de limiter les charges des entreprises ! Des
manifestations se sont organisées, notamment lors de l’annonce de la fermeture des commerces « non-essentiels », détaille Nathalie Savourel, vice-présidente de l’UMIH 44. Il y a eu aussi des actions de soutien (coaching avec une thérapeute), des animations et opérations estivales (avec un magicien)
pour relancer la saison. »

Côté digital, l'UMIH 44 a également proposé une série de vidéos
permettant de créer et de personnaliser son compte Instagram.

Autre intervention : Laurent Stéphan, candidat à la présidence de la CCI 44. « Vous êtes une profession ayant subie un
traumatisme fort à travers cette crise ! L’effet comportementale est aussi important sur les gens, qui se traduit par la difficulté de recrutement. Quand j’ai réfléchi au projet d’une CCI plus moderne, pas forcément centré sur l’hôtellerie-restauration, il en ressort que vous êtes les métiers de l’attractivité ! Ici dans le 44, il y a une composante très forte, c’est le tourisme ! Et sans les métiers des CHR, il n’y a pas de tourisme ! C’est très important de trouver des solutions ensemble… »

« 2022 sera une année exceptionnelle pour l’hôtellerie et la restauration ! »
Malgré cette période Covid et les difficultés de recrutement évoquées, Frédéric de Boulois,
président de l’uMIH 44, conclut avec un message d’espoir. Selon les études de Gira Conseil et TheFork, partenaires de l’UMIH 44, « 2022 sera une année exceptionnelle pour l’hôtellerie et la
restauration ! Alors, soyons optimistes ! » Selon lui, il va falloir se remettre en question sur certaines pratiques dans « nos » établissements, ce qui est bien et ce qu’il faut mieux faire. Avec
une logique de sens, « nos employés ont besoin de sens, tout comme les sujets liés au RSE !
Il y a plein d’engagements, chacun dans vos établissements, il faut donc les valoriser ! dit-il. Quand je recrute quelqu’un, bien avant de parler de salaire, on me pose souvent des questions sur la gestion des déchets, ce que je fais pour l’environnement… » La profession doit redonner du sens à ses
métiers, et le faire savoir !



ACTUALITÉS...

NOS PARTENAIRES
chambre / location / proces verbaux / St-Nazaire / Reze / Umih / location / mise a pied
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X